Prélèvement d’urines

Diagnostic d’infection urinaire ou de MST

Dans le cadre de diagnostic d’infection urinaire (examen direct, examen microscopique, tigette et culture), il est préconisé de récolter des urines à mi-jet sur des urines du matin idéalement et 4 heures minimum avant la miction précédente. A cette fin, le premier jet sera éliminé et la suite récoltée dans un flacon stérile (disponibles en pharmacie ou dans nos centres de prélèvements). Les urines doivent parvenir au laboratoire dans les 4 heures et à défaut être conservées au frigo durant maximum 24h.

Dans le cadre d’une recherche de MST (Chlamydia trachomatis, Gonocoques), il est préférable d’utiliser le premier jet.

Analyses et dosages chimiques

Pour les analyses ne nécessitant pas de récolte d’urines de 24 heures, un échantillon au premier jet est indiqué.

Pour les analyses nécessitant une récolte des urines de 24 heures, le but est de recueillir l’intégralité de l’urine produite par les reins en 24 heures.  Des flacons prévus à cet effet sont disponibles auprès du laboratoire et dans nos centres de prélèvements

Procédure à suivre par le patient : 

  • Vider la vessie des premières urines de la journée au lever. Ces urines ne font pas partie de la récolte de 24h
  • A partir de ce moment (noter l’heure), récolter TOUTES les urines de la journée et de la nuit dans le récipient collecteur.
  • Le lendemain, au réveil, récolter les premières urines du matin et les ajouter au récipient collecteur
  • Durant la collecte, conserver le récipient au réfrigérateur.

Le dosage des catécholamines, dopamine, VMA et 5 HIAA est réalisé sur urines de 24h acidifiées (des flacons spéciaux contenant de l’acide sont également à disposition des patients auprès de notre laboratoire ainsi que dans nos centres de prélèvements). Les précautions nécessaires sont à prendre afin d’éviter des projections d’acide surtout sur les premières fractions.

Menu